Posté par le 15 juillet 2013 dans Aromathérapie, Huiles essentielles bio | 6 commentaires

0 Flares 0 Flares ×

Quelles huiles essentielles pour l’asthme pouvez-vous utiliser si vous êtes adulte ? Sous l’effet des pollens, des poils de chats ou de la nervosité, votre respiration a tendance a perdre amplitude et rythme. Ou bien lors d’un encombrement ORL, vous ressentez un sifflement à l’inspir, votre souffle est court, votre toux est sèche et rauque. Vous êtes vite fatigué, essoufflé, même sans effort physique particulier.

 

Vous souffrez d’une respiration asthmatiforme : les huiles essentielles pour l’asthme peuvent apporter un soulagement et une récupération de l’amplitude respiratoire. Elles font mûrir une toux, dégagent le nez et les bronches, calment le système nerveux et chassent la peur de manquer d’air, facteur aggravant d’un début de crise d’asthme.

 

Pour  continuer à respirer aisément, misez sur 2 huiles essentielles pour l’asthme : l’huile essentielle de myrte vert  et l‘huile essentielle de cyprès.

Soulager un rhume, une sinusite ou une bronchite ? La lavande officinale sauvage et le thym à linalol sont actifs sur les pathologies bactériennes. L’arbre à thé (tea tree) et le ravintsara donnent de bons résultats si votre affection est virale.

Evitez absolument les eucalyptus, sauf l’huile essentielle d’eucalyptus citronné pour le mal de gorge, parce qu’elle est très anti-inflammatoire et peut donner de bons résultats : irritation calmée, toux apaisée.

 

Et sachez que la matricaire, encore appelée camomille allemande ou parfois camomille bleue, vous fera le plus grand bien : l’huile essentielle de matricaire est un anti-histaminique naturel et un anti-allergique connu. L’utilisation des huiles essentielles de matricaire, comme celle de camomille romaine d’ailleurs, passe par la fabrication d’une huile de massage et une forte dilution (entre 1 et 3% suffisent).

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×