Posté par le 9 novembre 2013 dans Aromathérapie | Aucun commentaire

0 Flares 0 Flares ×

Vous cherchez à connaître les huiles essentielles interdites pendant la grossesse ? Vous êtes enceinte ou vous supposez que vous pouvez l’être !

 

Partez du principe que si portez un bébé, et surtout pendant les trois premiers mois, les huiles essentielles interdites pendant la grossesse sont simples à connaître : toutes.

 

Ce n’est pas une très bonne nouvelle pour vous si l’utilisation des huiles essentielles fait partie des gestes beauté et santé quotidiens. Mais je vais vous en dire plus. Et dédramatiser la situation.

 

Le principe qui veut que les huiles essentielles interdites pendant la grossesse regroupe l’ensemble des produits de l’aromathérapie est évidemment posé pour éviter les accidents. En effet, la puissance thérapeutique des huiles essentielles justifie cet interdit total. L’effet tératogène (dangereux pour l’embryon ou le foetus) est bien réel et le mieux, quand on ne connaît pas la composition biochimique des huiles essentielles, est de s’abstenir d’en employer pendant une grossesse.

 

Un assouplissement de ce principe est-il toutefois possible. Dans quelle mesure ? Question de dosage des huiles essentielles et de prudence, autrement dit de bon sens. Une goutte d’huile essentielle de lavande officinale sauvage bio dans votre crème de jour, tous les matins, parce que vous avez une peau mixte ou à petits boutons, ne va évidemment pas avoir d’influence sur le développement normal de votre bébé.

 

En revanche, la sarriette et la cannelle, très fortement phénolées et hépato-toxiques, la lavande stoechas ou la menthe poivrée, riches en composés toxiques pour un bébé, font bien sûr partie des huiles essentielles interdites pendant la grossesse. L’utilisation des huiles essentielles précitées est parfois délicate chez un adulte. A fortiori quand vous êtes enceinte : oubliez l’emploi de ces produits jusqu’à ce que vous ayez accouché !

 

images-1

 

Voici une liste des huiles essentielles interdites pendant la grossesse. Elle n’est pas exhaustive mais elle précise le plus possible ce que vous pouvez faire et ce que vous ne devez pas faire.

 

Seul un médecin aromathérapeute peut vous prescrire ces huiles essentielles interdites pendant la grossesse. En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien aromathérapeute : il vous renseignera avec une grande précision.

 

Liste des huiles essentielles interdites pendant la grossesse (et l’allaitement) : l’achillée de Ligurie, l’aneth, le basilic, la cannelle, le cyprès, l’immortelle, la lavande stoechas, la marjolaine à coquilles, la menthe poivrée, le niaouli, le romarin à verbénone et la sauge sclarée.

 

Pour en savoir plus, allez lire un autre article qui complète celui-ci. Il s’intitule : « Huiles essentielles autorisées pendant la grossesse ».

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×